2e édition du Forum sur la Gouvernance de l’Internet du Togo

Thursday 10 April 2014

La deuxième (2ème) édition du Forum National sur la Gouvernance de l’Internet au Togo (FGI Togo) s’est tenue le 12 septembre 2013 à l’auditorium de l’Université de Lomé.

Ce Forum organisé par le Chapitre Togolais de l’Internet Society (Isoc Togo), est une opportunité offerte à la communauté Internet du Togo de consolider et de pérenniser ce cadre ouvert d’échanges sur les questions de gouvernance de l’Internet, initié, pour la première fois au Togo, en avril 2011 sous l’impulsion du FOSSFA (Fondation Africaine des Logiciels Libres) et le WAIGF (West Africa Internet Governance Forum).

Le thème retenu pour cette deuxieme (2ème) édition est « L’Internet au service du développement socio-économique du Togo ». Près de deux cent (200) participants provenant des secteurs public, privé et de la société civile se sont retrouvés, pour faire un état des lieux de l’évolution de l’Internet au Togo et se forger une vision partagée du développement de cet outil, épine dorsale des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), devenu vital pour l’homme : l’Internet.

Les présentations et débats ont tourné autour de questions clés telles que la gestion des ressources critiques de l’internet, les Infrastructures et les contenus notamment l’accès haut débit, les notions d’accessibilité et de diversité, la gouvernance de l’Internet et les questions de cybercriminalité et de la cybersécurité.

Rappelons que les organisateurs du forum ce sont donnés pour objectifs dans l’organisation de cette édition, de produire un rapport et faire des recommandations en vue d’élaborer des lignes directrices permettant d’orienter une stratégie nationale de promotion des TIC comme outil de développement au Togo.

L’édition de cette année a été rehaussée par la participation active de la société CAFE Informatique & Télécommunications (pionnière de l’Internet au Togo) et de de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes du Togo (ART&P), qui ont fournis des ressources humaines et financières. D’autres acteurs locaux ont participé à la manifestation. Leur liste détaillée est fournit dans les annexes. Des organisations internationales au rang desquelles l’Isoc International et l’ICANN-Afrique ont aussi apporté leurs contributions à la réussite de l’événement.

Télécharger le rapport complet