La Gouvernance de l’Internet en Afrique de l’Ouest

Tuesday 31 August 2010

Le terme de gouvernance d’Internet désigne l’élaboration et l’application par les États, le secteur privé, et la société civile, dans le cadre de leurs rôles respectifs, de principes, normes, règles, procédures de prise de décisions et programmes communs propres à modeler l’évolution et l’usage d’Internet, selon la définition du groupe de travail sur la gouvernance d’Internet donnée lors du Sommet Mondial sur la Société de l’Information [1] .

Le forum ouest Africain de la Gouvernance de l’Internet (WAIGF) plus qu’un simple évènement annuel est une initiative conduite par le consortium WAIGF (West Africa Internet Governance Forum) afin d’impliquer les divers acteurs ouest africains dans le processus. Dirigé par la FOSSFA (Free Software and Open Source Foundation for Africa), ce consortium regroupe un nombre important d’organisations internationales et inter-états dont l’APC (Association pour le Progrès des Communications), l’AfriNIC, la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), l’Institut Panos de l’Afrique de l’Ouest, l’IIDD (Institut International du Développement Durable)… Le projet a bénéficié du soutien de l’OSIWA (Open Society Initiative for West Africa) pour la préparation du forum mondial sur la gouvernance de l’Internet par des activités locales au sein de 8 pays de l’Afrique de l’Ouest (Ghana, Nigeria, Liberia, Sierra Leone, Gambie, Sénégal, Burkina Faso, Togo) et le forum régional à Dakar au Sénégal.

Troisième du genre en Afrique de l’Ouest, le Forum Régional 2010 s’est tenu du 23 au 25 Août 2010 sous le thème : «La promotion du modèle multi-acteurs pour le développement de l’Internet en Afrique». Il a bénéficié dans ce cadre du soutien de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) et du Chapitre Sénégalais d’Internet Society (ISOC.SN) ainsi que de celui du Gouvernement Sénégalais. Outre les pays précédemment cités, le forum a connu la participation de la Côte d’Ivoire qui a par ailleurs exprimé, à travers l’IGICI (Initiative pour la Gouvernance de l’Internet en Côte d’Ivoire) son vœu d’accueillir l’édition 2011.

Le communiqué officiel du forum de Dakar 2010 peut être consulté ici.

Ce site web, partie intégrante du projet, sert de vitrine pour les activités du consortium et toutes celles relatives à la Gouvernance l’Internet dans la sous-région Ouest Africaine. C’est également le portail privilégié de vulgarisation des enjeux de la Gouvernance de l’Internet et des documents publiés dans ce cadre.